Copyright 2007-2017
Reproduction interdite.

La confluence de la Haute-Dronne et d’un projet culturel.
Le Parc naturel régional Périgord-Limousin a entamé depuis 2017 un travail de médiation culturelle autour de la Dronne avec la compagnie « Le chant du moineau » et  l’association « Echelle 1 » artistes régionaux. Ce travail vous sera présenté du 7 au 9 septembre, lors d’une tournée ainsi que le 15 septembre au cours de la fête de l’eau à Saint-Pardoux-la-Rivière.

Le travail de médiation.
Sous la forme d’une enquête sonore et visuelle, les artistes se présentent comme des glaneurs, qui récoltent paysages, témoignages et interviews sur la zone Haute-Dronne concernées par la restauration des sites entreprise dans le cadre du programme Life + Haute Dronne. A l’issue de ces collectages, sont créées diverses formes de restitutions : livre-disque, forme spectaculaire tout public, créations de supports numériques, cartes postales…
Véritable méthode de travail croisée : le glanage et l’investigation des lieux, des usagers, de la mémoire aux moyens du son et de l’image sont au cœur de leur démarche.
Vous pouvez suivre l’avancée de leur travail sur le site qui sert de carnet de bord virtuel :
http://www.eauxetpaysages.fr/

++++++++++++++++++++++++++

Le livre-disque

Titre : Eaux et paysages
Benjamin Bondonneau / pièce sonore
Kristof Guez / photographie
Rémi Bercovitz / Texte

“Visiter, collecter, glaner, capturer. Notre démarche de travail étant de ceux qui constituent un herbier, s’attachant à collecter l’ordinaire et l’extraordinaire, nous commençons nos relevés in-situ en juin 2017.
Pendant un peu plus d’une année, suivant les saisons, au cœur du Parc naturel régional Périgord-Limousin, nous avons déambulé sur une zone relativement restreinte : 50 km de rivière, ses berges, et ses habitants. Nous y avons pourtant décelé une quantité innombrable de paysages différents, une multitude de paysages en puissance : vitesses de l’eau, enrochements, forêts, sons et lumières mouvants ;
paroles et histoires d’un temps révolu et dessin ambitieux d’une rivière superbe.
Nos filets à papillons, micros et appareil photo, nous ont permis de piéger un foisonnement permanent de vies et d’activités, où le patrimoine rencontre un lendemain en réinvention.
Nos musettes emplies après chaque visite ont jour après jour fabriqué un portrait sensible des lieux, constitué de sons et d’images, que nous avons le plaisir de vous livrer dans cet ouvrage.”

Rémi Bercovitz est spécialiste des territoires valléens et des relations société/cours d’eau. Dans cet ouvrage il propose une série de courts textes qui visent à resituer sur l’axe du temps les interactions société/environnement à l’échelle de la vallée de la Haute Dronne. Dans cette perspective, son approche est double. Il s’est tout d’abord attaché à saisir ces relations socio-écologiques du point de vue des transformations matérielles des milieux et des paysages. Il insiste en particulier sur l’histoire des usages de l’eau et des pratiques d’aménagement du cours d’eau du point de vue de leurs conséquences paysagères et environnementales. Mais il s’est également intéressé à l’autre versant des réalités paysagères et environnementales, symboliques et immatérielles celui-là.

Ce livre rassemble 26 images couleur dans un livre grand format, il est accompagné d’un disque compact.
Format 29,7 x42 / 32 pages couleur / Papier Munken Polar 400g + Lys Galilée 170 g + Munken Pure 90 g
Tirage 1000 exemplaires
Co-édition Echelle 1 / Le Chant du Moineau / Parc naturel Régional du Périgord-limousin
Accompagné d’une série de 3 mini cartes postales format 8x11 cm

++++++++++++++++++++++++++

La tournée / 7-8-9 septembre 2018 / Dournazac, Miallet, Firbeix, Saint-Saud-Lacoussière, Bussière-Galant, Champs-Romain

Benjamin Bondonneau / Diffusion de pièces sonores
Kristof Guez / Manipulation d’images

“Tournée Sonoparadiso, partage d’images et sons intimes et inventifs sur le territoire du PNR” aura lieu du 7 au 9 septembre pour accompagner la sortie du livre « Eaux et Paysages » qui raconte la rivière suite à l’ensemble des travaux d’aménagements dans la vallée de la
Haute-Dronne. Ce travail de création dresse un portrait sensible de la rivière et ses abords.
Autour du camion Sonoparadiso, les artistes Kristof Guez (photographe) et Benjamin Bondonneau (musicien) proposent de découvrir les éléments glanés lors de leurs différents séjours dans la vallée de la Haute-Dronne. Venez découvrir ce travail !
Vendredi 7 septembre
15h30 : Dournazac – salle des fêtes : Sonoparadiso
18h : Miallet – ferme de Fougeras : Sonoparadiso, présentation de la ferme, possibilité d’assister à la traite et apéritif-dégustation des produits de la ferme
Samedi 8 septembre
14h : Firbeix – cour de l’ancienne école : Sonoparadiso et visite de la ferme d’élevage de moules perlières     
18h : Saint-Saud-Lacoussière – la Maque : Sonoparadiso et apéritif
Dimanche 9 septembre
10h : Bussière-Galant – les roches d’Arsac, site de l’association Terre de cabanes : Sonoparadiso, visite du site, balade sensorielle, apéritif et pique-nique partagé
15h : Saint-Saud-Lacoussière étang : Sonoparadiso
15h : Champs-Romain – salle des fêtes : Balade paysagère au Saut du Chalard accompagnée par les randonneurs du Périgord Vert et visite du chantier de Eartship - maison bioclimatique de l’association Habite ta terre. A 18h : Sonoparadiso et apéritif

++++++++++++++++++++++++++
Le Concert - Projection / Lavoir de Saint-Pardoux-la-Rivière / 15/09/18

Avec Benjamin Bondonneau (sons) Wilfried Deurre (chant), Kristof Guez (images), Michel Macias (accordéon) et Jean-François Vrod (violon et conte)

À la tombée de la nuit, ce spectacle composé d’images, de sons et de musique live prendra corps dans le paysage des rives de la Dronne où des images seront projetées directement sur des éléments d’architectures et transformeront ce site en scène a 360 degrés.
Entre installation sonore et visuelle, concert, performance, conte et bal, ce spectacle n’a pas fini de vous surprendre. L’accumulation des propositions fabrique un véritable portrait sensible des lieux traversés, composés de leur épaisseur historique, des chants ou des danses qui s’y sont déroulés, des paysages qui se sont transformés, des sons qui ont évolué, des générations qui ont vécu et vivent ici.
Les musiques traditionnelles créent un paysage à chanter, un paysage a danser ; au fond, un paysage qui se partage !


++++++++++++++++++++++++++
LES ARTISTES


Benjamin Bondonneau, preneur de son et musicien
Après des études conjointes de musique (clarinette) et d’arts plastiques (Beaux-Arts de Bordeaux), il développe un travail de peintre et de plasticien tout en étant fortement engagé dans l’improvisation musicale. Il a porté des projets mixtes sur des approches aussi diverses que la forêt, les abeilles, Elisée Reclus, les grottes, Jean Degottex, Charles Darwin ou la cartographie. Outre la peinture et la musique, il mène depuis quelques années un travail de création radiophonique, sur la plateforme radiodordogne.com et pour des commandes sonores à France Culture. Passionné des paysages sonores et de comment les raconter par le son, il a aussi enregistré des livres lus et réalisé une douzaine de disques.
Site internet : www.benjaminbondonneau.com

Wilfried Deurre, chanteur
Voici 20 ans que Wilfried participe à de nombreux projets au sein de formations très diverses, allant du solo aux grands ensembles et dans des domaines et courants musicaux très variés. Il aborde ainsi la chanson française, la variété, le jazz et la musique afro-américaine, en particulier la Soul Music et le Gospel. En 2011-2012 il a été également chef de coeur d’une chorale Gospel.
Artiste éclectique, il se produit aussi bien dans la rue - Raoul Moineau, chant et orgue de Barbarie - que sur les grandes scènes de festivals - Cherry Wood, Jubilee, Few… Il est depuis 2012 chanteur dans un orchestre aquitain de bal populaire.
Il entame en 2008 un projet solo, s’accompagnant à l’orgue de barbarie et ses expériences musicales et sonores le poussent à aborder plus en profondeur son instrument et à inscrire sa pratique dans une démarche contemporaine et vivante, notamment par la création de pièces composées pour orgue de barbarie.
Il s’est perfectionné également dans son travail scénique en suivant les stages de Ami Hattab et Lory Leshin et a été assistant du metteur en scène Jean-Luc Terrade (Cie Les Marches de l’Eté). Il élargi son univers en créant avec Benjamin Bondonneau Radiodordogne – Paysages sonores du Périgord.


Kristof Guez, photographe
Formé à la photographie technique à Lyon en 1996, il participe à la création du collectif de scénographie urbaine Ici Même et mets en place ses premiers projets de création avec comme principale préoccupation l’observation du quotidien. Toujours plus attentif aux signes émergents du réel et aussi, à la manière dont l’homme investit la planète, il a pour but de donner des réponses alternatives aux questions documentaires. Souvent dans le cadre de résidences d’artistes, cette collaboration à donné lieux à plusieurs types de formes : expositions, éditions et spectacles.
Site internet : www.kristofguez.com


Michel Macias, accordéoniste
Né en 1960 à Fumel, il commence à jouer de l’accordéon à 10 ans et pratique très tôt l’improvisation à partir du bagage musical tiré des méthodes et des morceaux musette et autres. Son grand-père maternel jouait de l’accordéon diatonique et faisait danser. Son père jouait de la batterie dans des orchestres dans les années 1950.
Michel côtoie le monde du bal populaire dès son plus jeune âge puis découvre aussi la musique occitane (et les Perlimpinpin ...) de 1975 à 1978. En 1976 il découvre l’accordéoniste blues man Clifton Chénier, et Marcel Azzola. Son bac en poche le voilà parti à la fac puis à l’École Normale. En 1978 il écoute pour la première fois Monsieur Eddy Louiss à Angoulême et il adorera toujours sa musique !
En 1984 la rencontre avec Bernard Lubat sera décisive et l’incitera à relire ses partitions de musette avec un œil tout neuf ... Il joue avec La Rafale de Christian Vieussens et crée aussi ses premiers groupes (Balafonlacaiss’, MTB, Macias quartet) En 1989 il participe au spectacle : La Révolution en dansant avec Bernard Lubat à Bordeaux. En 1993 il rencontre à Uzeste l’équipe du Paris Musette et participe à l’enregistrement du cd “ Swing et Manouche “ avec les plus grands de l’accordéon. Il se lie d’amitié avec Didier Roussin guitariste attitré de Jo Privat. En 94 il démissionne de l’Éducation nationale pour se consacrer à la musique.
En 1996 il enregistre pour la première fois sous son nom et sort l’album : Danse t’es vivant avec comme invité à la guitare Didier Roussin. Michel défend le principe du Bal concertant ou la danse et le concert fusionnent. En 10 ans avec son équipe et l’aide de Trois Quatre il donne des centaines de bals et joue aussi en Afrique du Sud au Québec en Italie au Brésil en Suisse, Autriche, Croatie, Angleterre, Espagne... En 1997-1998 il rencontre et accompagne Philippe Caubère dans son spectacle Aragon. En 2000 nouvel album : “CAI CAI CAI”, puis en 2005 “Tout et son Contraire”. Depuis 2007 il joue aussi en concert solo. En 2014, sort “En attendant” le quatrième album sous son nom et le premier en solo.
Site internet : www.creartisto.com/michelmacias


Jean-François Vrod, violoniste
Violoniste issu des musiques traditionnelles françaises, il commence à jouer du violon à l’adolescence en fréquentant le Folk-Club parisien «  Le Bourdon ». Il entreprend alors ses premières collectes sur les musiques de tradition orale dans les montagnes du massif central (Cantal, Haute-Loire) puis au sein de la colonie auvergnate de Paris. Préoccupé dans son travail tout autant par la valorisation des savoirs liés au répertoire collecté (il est co-fondateur des groupes « Café-Charbons », « Compagnie Chez Bousca », « Trio Violon ») que par un prolongement contemporain du geste particulier du musicien traditionnel, sa route est jalonnée de nombreux projets de création et de rencontres artistiques.
Ainsi, il collabore ou croise à l’occasion de différents projets : Dominique Pifarely, Régis Huby, Chris Wood, Chris Joris, Alain Savouret, Abbi Patrix, Fantazio, Denis Charolles et la Campagnie des musiques à ouïr, Frédéric Le Junter, Frédéric Aurier et Sylvain Lemêtre au sein du trio La Soustraction des fleurs, le quatuor Bela, le Gmea d’Albi pour deux commandes d’état, Olivier Mellano, François Jeanneau, l’Ina-Grm, l’Imeb à Bourges, Jean Pierre Drouet, Fred Gastard, Jean Luc Faffchamps (Ensemble Ictus), Le Surnatural Orchestra…
Ses deux derniers enregistrements avec le trio « La Soustraction des fleurs » sont publiés par Radio France au Label Signature, le troisiéme chez Umlaut records.
Site internet : www.jf-vrod.com